Les musiciens

Ariane BrissonAriane Brisson, flûte

Depuis son entrée en 2008 au Conservatoire de musique de Montréal dans la classe de Marie-Andrée Benny, d’où elle obtient un Prix avec Grande Distinction à l’unanimité du jury en 2013, la flûtiste Ariane Brisson a été nommée Grande Lauréate du 28e concours de l’OSTR (2012), ainsi que du prestigieux concours du Prix d’Europe (2013), et a participé à la 6e édition du Concours International de flûte de Cracovie (2014). Mme Brisson a joué les grands concertos du répertoire pour flûte – Mozart, Ibert, Hétu, Nielsen, Reinecke, Telemann, Jolivet – auprès de plusieurs ensembles, notamment l’OSTR, l’OUM et les Violons du Roy.  Elle a entrepris des études de 2e cycle universitaire à la DePaul University de Chicago sous la tutelle de Mathieu Dufour. Au printemps 2016, elle a obtenu une maîtrise en interprétation avec mention exceptionnelle de la Faculté de musique de l’Université de Montréal, dirigée par le flûtiste Denis Bluteau. Ses activités de musicienne pigiste au Québec et à l’étranger lui permettent des participations remarquées notamment aux Violons du Roy, ainsi qu’à l’Orchestre symphonique de Montréal. En plus de multiplier ses collaborations à travers divers projets de musique de chambre indépendants, Mme Brisson forme en 2015 avec le pianiste Olivier Hébert-Bouchard le Duo Palladium et joint en 2016 les membres du réputé quintette à vent Pentaèdre.


Florence Blain Mbaye Florence Blain Mbaye, hautbois

Musicienne et comédienne, la démarche de Florence Blain consiste à s’interroger sur la relation qui existe entre les disciplines artistiques. C’est pourquoi, en plus de sa formation en musique, elle participe à plusieurs stages de danse et de jeu, notamment avec le Grotowski Workcenter de Pontedera et LADMMI. Lauréate de nombreux prix aux niveaux provincial et national, elle se produit en Europe, en Asie et aux États-Unis au sein de l’Orchestre Mondial des Jeunesses Musicales. En 2007, la musicienne est admise au sein du prestigieux UBS Verbier Festival Orchestra où elle poursuit sa formation sous la direction de nombreux chefs tels Zubin Mehta, Charles Dutoit, Michail Pletnev, Sir Andrew Davis et Esa Pekka Salonen. Dès 2008, on peut l’entendre avec l’Orchestre Métropolitain, de même qu’avec les Violons du Roy. En plus de se joindre à l’ECM+ pour quelques concerts ainsi qu’à quelques ensembles du Festival de Jazz de Montréal, elles se produit avec plusieurs orchestres du Québec en tant que surnuméraire, dont les orchestres symphoniques de Longueuil, Sherbrooke, de l’Estuaire et du Saguenay Lac- Saint-Jean. En 2009, elle obtient un concours en hautbois au Conservatoire de Musique de Montréal. Elle y suit également des cours de composition électroacoustique. En plus de poursuivre sa carrière de musicienne, Florence est présente tant au cinéma, au théâtre qu’au petit écran. Elle a récemment mis en scène de l’opéra, notamment Curlew River et Le Petit Ramoneur de Benjamin Britten, ainsi que Projet Pelléas (collage de Debussy).


François Laurin BurgessFrançois Laurin-Burgess, clarinette

Diplômé du Conservatoire de musique de Montréal dans la classe de Jean-Francois Normand, François Laurin-Burgess reçoit son Prix avec grande distinction (clarinette), et son Prix pour l’examen de concours en musique de chambre. Il se perfectionne ensuite auprès de Joaquin valdepenas à la Glenn Gould School du Royal Conservatory de Toronto. Troisième prix catégorie bois du 75ieme Standard Life OSM Competition, grand gagnant du Glenn Gould School chamber music competition 2014, François remportait aussi la catégorie vent du concours Prix D’Europe 2014. À l’international, François était invité au prestigieux 5th Carl Nielsen International Clarinet Competition au Danemark, ainsi qu’au Norfolk Chamber Music Festival de la Yale School of Music au Connecticut, en plus de participer à des classes de maitre avec Charles Neidich dans la ville d’Apeldoorn, aux Pays-Bas, et Yehuda Gilad au Banff Music Festival. Il a ainsi partagé la scène avec des musiciens de renom comme Patrick Gallois, William Purvis et Alex Klein. L’été dernier il participait au St-Lawrence String Quartet Seminar de l’Université Stanford en Californie.


Antoine St-OngeAntoine St-Onge, basson

Natif de la région des Laurentides, Antoine St-Onge grandit dans une famille de musiciens. Il commence l’apprentissage de la musique à six ans, au violon. Au secondaire, il fait ses débuts au basson auprès de Joëlle Amar et entre au Conservatoire de musique de Montréal en 2008, dans la classe de Mathieu Harel. Il poursuit actuellement un diplôme d’artiste à l’Université McGill, dans la classe de Stéphane Lévesque. Antoine a remporté de nombreux prix lors de concours régionaux et provinciaux. En 2012, il a remporté le 2e prix du Concours Pentaèdre – Jean Françaix et il a été lauréat du concours de concerto du Conservatoire de musique de Montréal. Il s’est joint au quintette à vent Pentaèdre durant leur saison montréalaise 2013-2014, et est présentement membre de l’Ensemble Contemporain de Montréal +. Antoine a participé à divers stages de perfectionnement, dont le Domaine Forget, le Centre d’arts de Banff et le festival Pablo Casals, où il a eu la chance de suivre les classes de maîtres tels que Frank Morelli, Gustavo Nuñez, Gilbert Audin, Richard Ranti, Whitney Crockett, Carlo Colombo, John Clouser et Christopher Millard. Antoine joue un basson de marque Bell, fabriqué par l’ontarien Benson Bell.


Simon PoirierSimon Poirier, cor

C’est d’abord une passion pour le chant qui amène Simon à intégrer la Maîtrise des Petits Chanteurs du Mont-Royal en 2005, où il complètera sa formation en 2013, sous la direction de Gilbert Patenaude. Entre temps, il s’initie au cor ainsi qu’au cor naturel auprès de Louis-Pierre Bergeron. En 2012, il joint la classe de Louis-Philippe Marsolais, au Conservatoire de musique de Montréal. Il complète présentement son baccalauréat dans la même institution auprès de Nadia Côté. Premier prix dans sa catégorie au Concours de musique du Canada, Simon fait ses premières apparitions aux côtés des Petits-Chanteurs du Mont-Royal, ainsi qu’au sein du Atomic Big Band. Son attachement à l’interprétation sur instruments d’époque l’amènera à se produire avec les Lys Naissants, le Grand Chœur de Montréal, ainsi qu’avec Arion Orchestre Baroque. Simon se produit également avec l’orchestre symphonique du Conservatoire de musique de Montréal, l’Orchestre symphonique de Sherbrooke, et est depuis peu troisième cor à l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières.